Se pencher sur les prairies

Toutes les actualités
La profondeur de travail peut être réglées grâce à la hauteur des roues métalliques situées sur chaque éléments à l’avant.
En questionnement pour remplacer les deux herses éboueuses à palette en service depuis 2014, la Cuma du Causse Comtal a organisé fin mars une démonstration d’une herse régénératrice de prairie de marque Quivogne.
Même si les conditions de sol n’étaient pas optimales, les adhérents ont pu apprécier la capacité de travail de cet outil. Il est composé de 3 éléments, 2 rangées de dents équipées de socs de type couteaux, des lames horizontales centrales rigides pour niveler et étaler les taupinières et 3 rangées de dents souples pour émousser. Tous ces éléments montés sur ressorts, sont  réglables en hauteur ou en agressivité, indépendamment les uns des autres. A chacun de trouver le bon réglage en fonction de ses attentes. D’une largeur de 6.30 m pour un poids d’1.6 T, ce modèle existe  également en 4.3 et 5.3 m. Il est possible de reboucher partiellement les traces de pas des animaux s‘ils ne sont pas trop profonds et en fin d’année, cet ensemble pourrait sans doute être utilisé pour préparer au rechargement des prairies, avant un semis à la volée. 
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Les difficultés d’implantation des prairies dans le Sud Aveyron conduisent un certain nombre d’éleveurs à revoir leurs modes itinéraires culturaux.

Lire la suite de l'article

Une journée de formation pour les chauffeurs d’ensileuse automotrice a eu lieu le 23 Mars au Centre de Formation de Bernussou à Villefranche de Rouergue.

Lire la suite de l'article