Reconditionner du foin en vrac avec le doseur

Toutes les actualités
Demo doseur à foin juillet 2020
Demo doseur à foin juillet 2020
Plus de 60 personnes présentes à Druelle le 01 juillet dernier pour assister à une démonstration de doseur à foin.
Avec les nombreuses installations de séchage en grange des fourrages que compte le département, plusieurs agriculteurs sont amenés à reconditionner en balles du foin séché, différentes raisons les conduisent à ce travail. Dans certains cas les installations sont devenues trop petites et il faut presser une partie en balles pour libérer du volume de stockage pour les coupes suivantes, soit il y a deux sites d’exploitations à alimenter à partir d’un bâtiment, parfois des agriculteurs sont amenés à commercialiser du foin séché. Au total beaucoup de bonne raisons de participer à une démonstration d’un doseur de foin. Organisée par la Cuma des Foumerous et la FDCUMA cette rencontre a permis de visualiser ce type d’équipement et la mise en place d’un chantier. L’ensemble présenté par les Ets LAGARRIGUE pour la presse et le tracteur et par les Ets Bourguet, concessionnaires et constructeur de matériels en Suisse, pour le doseur, est attelé porté au tracteur et dispose lui-même d’un attelage et d’un embout de prise de force pour y adapter la presse. Le foin est déposé par la griffe de l’installation de séchage dans le cône pour ensuite être dirigé vers le pick-up up de la presse via deux démêleurs et un tapis. Le débit de chantier varie de 10 à 20 t/ h selon la nature des fourrages et la capacité à alimenter le doseur. Les balles sont à évacuer au fur et à mesure. Une des interrogations des participants concernait la préservation des légumineuses. Effectivement il y a un peu de pertes qui sont inévitables mais acceptables, sur ce chantier elles ont été estimées à 4 % du volume. Une approche économique a été présentée, en intégrant le fait que ce service doit être envisagé en service complet avec tracteur et chauffeur pour limiter les temps de d’adaptation et de mise en œuvre. Le groupe de la Cuma des Foumerous qui a porté ce projet jusqu’à maintenant prévoit de réaliser une autre démonstration avec un dispositif différent, ensuite un choix sera fait pour s’orienter sur un équipement et envisager la mise en place d’un service au niveau de la Cuma. Toutes les personnes intéressées par ce service sont invitées à se faire connaitre auprès de la FDCUMA.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Une quinzaine d'agriculteurs a participé Mardi 21 juillet dernier à Druelle, à la rencontre coin de champ organisée par la CUMA DEI et la FDCUMA

Lire la suite de l'article

Dans le prolongement de la journée de la mécanisation de septembre 2019 sur les nouvelles pratiques culturales, deux rencontres techniques ont eu lieu l’une à Coubisou et l’autre sur le Ségala.

Lire la suite de l'article

Dans notre département, un certain nombre d‘exploitations pratiquent le séchage en grange des fourrages.

Lire la suite de l'article