De plus en plus des achats en commun pour 2 Cuma : Luc Lax et Quatre Vents

Toutes les actualités
qques matériels de la cuma de Luc Lax
Sur le secteur de Luc La Primaube, les investissements se poursuivent en 2020 avec de plus en plus des achats en commun pour 2 Cuma : Luc Lax et Quatre Vents. Double avantage : cela permet d’apporter du volume sur l’activité pour faire baisser les coûts. Mais surtout, cela permet d’apporter de la souplesse car les matériels sont doublés voir triplés dans le même service.
La première réunion s’est déroulée le 4 février 2020 avec la Cuma des 4 Vents qui avait programmé une réunion consacrée uniquement aux investissements afin de maintenir son parc matériel, sous la houlette de son Président, Michel GOMBERT. Les projets étaient le renouvellement d’un broyeur de refus, d’une épareuse, d’une fourche arrière, d’une herse rotative, d’un plateau fourrager et la création d’un nouveau service herse étrille. Après discussions entre adhérents, la réflexion s’est portée sur un échange avec la Cuma voisine pour certains des investissements. Contact a été pris alors avec le Président de la Cuma de Luc Lax, Xavier DANGLES.
Après discussion en Conseil d’administration à la Cuma de Luc Lax le 11 mars, une nouvelle réunion entre les responsables des 2 Cuma a été organisée le 16 mars (juste avant le confinement…) pour finaliser quelques investissements en commun : l’achat supplémentaire d’un plateau fourrager avec un service à 3 plateaux. Là où la Cuma des 4 Vents sortait un coût prévisionnel de 234 € / le forfait pour renouveler un seul plateau, les 2 Cuma réunies proposent un coût prévisionnel de 81.50 € / le forfait et de 0.35 €/ km pour les 3 plateaux. Les 2 Cuma créent aussi un nouveau service herse étrille. Enfin elles renouvèlent une fourche arrière avec un service de 2 fourches et une lame maïs.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

La Cuma du Millavois possède un service semis direct depuis 1989. Au départ deux Sulky Unidrill ont permis de se familiariser avec cette technique.

Lire la suite de l'article

Suite à l’implantation d’une prairie longue durée (mélange) sous couvert de céréale réalisée sur le Ségala en Mars dernier dans le cadre d’un projet AGR’NUM, une rencontre coin de champ a eu lieu fin

Lire la suite de l'article

Des adhérents de la Cuma Vallée du Dourdou (dont certains en bio), ont engagé une réflexion depuis un an pour détruire les prairies sans labour et sans désherbage total.

Lire la suite de l'article